Kindia : l’organisation des élections communales au centre d’un atelier

A Kindia, la commission électorale nationale indépendante a organisé  du lundi 15 au mardi 16 février 2016, un atelier de planification des élections locales à l’intention de tous les acteurs impliqués dans le processus électoral : cette rencontre avait en toile de fond, partager les cadres législatifs qui vont régir les élections mais aussi le fonctionnement d’une nouvelle collectivité en Guinée.

Piloté par le comité inter-partis, cette rencontre de deux jours avait pour objectif, la présentation du cadre juridique et implication opérationnelle des élections communales et régionales, l’analyse du cadre juridique et les implications opérationnelles des élections des conseils de quartiers et de district, enfin la présentation du cadre de concertation entre les acteurs du processus électoral.

La tenue de ces élections locales constitue un véritable outil de redistribution  du pouvoir à la base. Cet atelier a mobilisé l’ensemble des parties prenantes au processus électoral en vue d’organiser les prochaines échéances électorales dans les règles de l’art.

Après avoir réussi respectivement la tenue des élections législatives en septembre 2013 et la présidentielle du 11 octobre 2015, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) souhaite hisser la nation guinéenne parmi les nations démocratiques émergentes.
Etienne soropogui est responsable des opérations à la CENI. C’est un nouveau défi qui s’impose à la CENI pour tirer les bonnes leçons de ses expériences et faire mieux, au delà des contraintes juridiques, institutionnelles et sociologiques imposées par les élections locales, elle doit faire preuve de discernement  et de pragmatisme dans la conduite de l’ensemble des opérations électorales.