Matota : un directeur d’école fait un sacrifice pour déjouer la grève

Le directeur d’une école professionnelle à Matoto, CETA, centre d’éducation technique et artisanale, fait un sacrifice ce jeudi matin pour déjouer la grève des syndicats. Et pour y arriver, il oblige ses assistants et ses encadreurs  ainsi que les étudiants dudit centre à venir  boire de la bouillie au lait.

Amadou Sangaré, c’est le nom du directeur, qui menace d’expulser tout enseignant qui refuserait de venir assister à ce sacrifice. La crainte des travailleurs, c’est qu’est-ce qui va être mis dans ce sacrifice ?

Une démarche dénoncée par ses proches et certains étudiants que nous avons approchés. Ceux-ci veulent se conformer au mot d’ordre de grève générale déclenchée par les syndicats mais ils craignent pour leur emploi.