Conakry : plusieurs opposants arrêtés devant le parlement

Alors qu’il était venu « empêcher la rentrée parlementaire » des députés dont le mandat expiré a été récemment prorogé par décret, le leader du Bloc Libéral a été mis aux arrêts par les forces de l’ordre. Comme Faya Milimono, plusieurs jeunes ( une douzaine) venus protester contre la prolongation du mandat des députés ont été arrêtés et conduits à la maison centrale de Conakry.

A noter que la session des lois s’ouvre ce vendredi. L’UFDG et l’UFR, les deux principaux partis d’opposition ont décidé de siéger.
Mamadou Bhoye Bah