Violence à Nzérékoré : plusieurs blessés enregistrés (sources)

Au moins trois blessés dont deux gendarmes ont été enregistrés lors de la marche avortée de ce jeudi 13 juin de l’antenne locale du FNDC.

Selon les responsables de l’infirmerie de la quatrième région militaire de Nzérékoré, deux (2) gendarmes ont été blessés au cours de la marche avortée du FNDC, ce jeudi 13 juin à Nzérékoré. Il s’agit de l’adjudant-chef Cé Maurice de l’escadron de la gendarmerie mobile N°10 de Nzérékoré et du maréchal des logis-chef Mohamed Lamine Cissé de l’escadron mobile N°14 de Gueckédou.

Selon les infirmiers, le premier a reçu une balle d’un fusil calibre 12 au niveau du bras gauche et le second par un caillou au niveau de la mâchoire inférieure gauche.

Un autre citoyen ( civil) du nom de Jonas Lamah a aussi été blessé au cours de la manifestation. Il serait dans état critique selon les organisateurs de la marche. Plusieurs arrestations sont signalées dans les rangs des manifestants.

Aux dernières nouvelles, la situation reste tendue dans certains quartiers de la ville de N’zérékoré.

Espacefmguinee.info