Bahamas: 10 000 enfants déplacés par l’ouragan Dorian

Voilà un chiffre qui préoccupe le gouvernement et l’Unicef : 10 000 enfants ont été déplacés par l’ouragan Dorian aux Bahamas. 1 300 personnes sont toujours portées disparues et 50 sont mortes selon un bilan loin d’être définitif. Alors qu’une autre tempête tropicale fait craindre une seconde catastrophe, l’urgence est de redonner aux enfants déplacés un semblant de vie normale.

Aucun enfant ne doit courir le risque d’abandonner l’école à cause de Dorian, a déclaré le ministre de l’Éducation, ce vendredi. La rentrée avait déjà été décalée d’une semaine en prévision de l’arrivée de l’ouragan, et voilà maintenant plus de deux semaines que les enfants sinistrés auraient dû reprendre le chemin de l’école.

Il s’agit désormais d’une priorité pour le gouvernement de trouver des places dans les écoles à 10 000 petits Bahaméens. Avec l’aide de l’Unicef, les élèves vont être inscrits dans les écoles publiques de New Providence. Ils toucheront une aide financière pour le rachat d’uniformes et l’aide au déjeuner. Ils recevront aussi un soutien psychologique absolument nécessaire, selon Bernt Assen, directeur régional de l’Unicef, selon lequel de nombreux enfants ont été témoins de scènes horribles de destruction totale, de souffrance et même de la perte de leurs parents.

► À lire aussi : Les survivants de Dorian vivent tant bien que mal dans des Bahamas dévastés

D’ailleurs les orphelinats de la capitale ont doublé leur capacité d’accueil et font appel aux dons. Car ces établissements sont privés et nécessitent désormais de nombreux personnels pour répondre aux besoins des enfants déplacés, parmi les dizaines de milliers de personnes sinistrées et rescapés de l’ouragan Dorian.

rfi.fr