Guinée : vers l’organisation des élections législatives

Longtemps attendues, les élections législatives auront finalement lieu avant 2020. Elles se dérouleront fin décembre selon un calendrier dévoilé ce lundi 16 septembre 2019  à Conakry par Me Salifou Kébé, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante ( CENI).

A l’issue d’une concertation avec le premier ministre chef du gouvernement ce lundi à la primature, le président a déclaré devant la presse que la CENI a proposé le 28 décembre pour la tenue des législatives. « La date que nous avons pu trouver au niveau de la plénière de la CENI est le 28 décembre 2019. Cette date est tenable… ».

 Une date qui ne fait pas l’unanimité car quelques minutes après, sept commissaires de la CENI ont indiqué qu’après plusieurs jours de travaux houleux et intenses, les commissaires de la CENI n’ont pas pu s’accorder sur un chronogramme réaliste pour les prochaines élections législatives. Ils soutiennent qu’un travail technique objectif avec la présence de la quasi-totalité des commissaires et plusieurs assistants techniques de la CENI a été effectué et il est apparu que les élections législatives ne pouvaient être organisées qu’au mois de Mars 2020.

Cette sortie corrobore avec celles déjà faites par l’opposition et certains observateurs qui pensent qu’il est techniquement impossible de tenir ces législatives avant 2020. Pour eux, rien que la révision du fichier électoral prendra au moins trois mois. Un délai compressible soutient le camp adverse.

Bhoye Bah