28 septembre: Cellou Dalein explique comment il a utilisé les deux milliards

Les anciens premiers ministres (Sidya Touré, Cellou Dalein et Jean Marie Doré) avaient reçu chacun deux milliards de francs guinéens en guise de dédommagement suite aux événements du 28 septembre 2009. Les autres victimes attendent toujours dix après les faits. Pour la première fois, Cellou Dalein a tenté d’expliquer comment il a utilisé le montant qu’il avait reçu.

Dans l’émission les grandes gueules, le chef de file de l’opposition guinéenne indique qu’il n’a jamais été demandeur d’un quelconque montant affirmant juste avoir été informé que de l’argent a été versé sur son compte.

« Je n’ai rien réclamé, j’étais en tournée à l’intérieur du pays quand on m’a dit qu’un montant est arrivé sur mon compte et que les trois leaders dont les domiciles avaient été visités qu’il y a des indemnisations pour les biens perdus », a-t-il expliqué. Pour lui, personne n’a subi autant de perte que lui.

Ce montant, le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée dit l’avoir utilisé pour aider des gens qui ont perdu des biens dans son domicile et une association humanitaire.

«J’ai utilisé ce montant pour rembourser les motos et les véhicules des militants du parti qui étaient stationnés dans ma cour. Pour les Mercedes par exemple, on a donné 30 millions et les motos cinq millions. J’ai donné aussi une partie à madame Hawa Dramé qui a une fondation « Fitima ». Je l’ai dit d’utiliser cet argent pour aider les gens en difficultés, les victimes du 28 septembre ».

Sur le retard du procès des massacres du 28 septembre, Cellou Dalein accuse le pouvoir notamment Alpha Condé qui à ses yeux n’a pas manifesté une volonté politique pour l’organisation de ces procès tant attendu.

Pour rappel plus de 157 personnes selon l’ONU ont trouvé la mort au stade du 28 septembre lors d’une manifestation des forces vives opposées à l’époque à la candidature du capitaine Moussa Dadis Camara, le chef de la junte qui dirigeait la Guinée, à la présidentielle.

Mamadou Bhoye Bah, espacefmguinee.info