Massacres du 28 septembre : une mission de la CPI à Conakry

Une mission de la Cour Pénale Internationale conduite par Franco Matillana, analyste adjoint en charge des situations au bureau de la procureur Fatou Bensouda, séjourne en Guinée.

Ce mardi 29 octobre, elle a rencontré le ministre de la justice garde des sceaux par intérim, Mohamed Lamine Fofana.

Lors de ce tête à tête, les discussions ont tourné au tour des préparatifs du procès des massacres du 28 septembre qui avaient fait 150 morts selon l’ONU au stade de même nom, à Conakry en 2009.

Le ministre a expliqué la volonté du gouvernement d’organiser ce procès à bonne date. « Ils sont là pour s’enquérir de l’etat d’avancement de la préparation. Nous leur avons expliqué comment nous voulons organiser ce procès, la volonté politique de monsieur le président de la République et de son gouvernement de voir ce procès se tenir à bonne date et l’etat des préparatifs en ce qui concerne les locaux, les magistrats, le personnel judiciaire … ».

Au sortir de la rencontre, les émissaires de Fatou Bensouda se réjouissent de ce qui est déjà fait par la Guinée. « On a suivi l’etat d’avancement, on est informé du travail qui est  fait par le comité de pilotage depuis sa création l’année dernière. Je pense que l’idée de voir le procès se tenir en juin 2020 et qu’une formation pour les magistrats et tout le personnel judiciaire est prévue et bientôt en cours, ce sont des avancées significatives », a déclaré Franco Matillana.

La délégation rencontrera d’autres institutions et responsables avant son départ.

Mamadou Bhoye Bah