Gare routière Bambéto: une fillette et deux femmes blessées par balles

A la gare routière de Bambeto, dans la commune de Ratoma, deux jeunes dames ont été blessées par des hommes en uniforme lundi dernier. L’une à l’épaule et l’autre au pied dans la soirée du lundi après les affrontements qui ont éclaté lors de la marche funèbre du FNDC.

 Adama Hawa Bah et une autre femme étaient à Bambeto l’orsque des individus armés sortis de nul part ont tiré sur elles. Elles ont eu la vie sauve grâce à l’aide d’un citoyen du quartier. Le bébé que l’une des victimes portait a aussi été blessé au niveau du front.

Rencontré ce mardi par l’une de nos équipes, Adama Hawa l’une des victimes  était en instance de voyage pour le Fouta.  Elle était venue s’embarquer quand elle a reçu une balle à l’épaule selon ses explications,  tirée par un homme en uniforme.

« Je voyageais pour le Fouta, j’étais en train de m’embarquer au parc de Bambeto. Le chauffeur m’a dit de sortir à la devanture du parc vu que j’avais assez de colis pour pouvoir bien les attacher et partir. J’ai aperçu deux jeunes hommes habillés en tenue militaire sur une moto. Ils avaient commencé à tirer sans sommation. C’est dans ça que j’ai été atteinte d’une balle au niveau de l’épaule. Grâce à l’aide d’un monsieur j’ai été transportée à hôpital »

Une autre dame venue elle pour embarquer son jeune frère  a aussi été touchée au pied. Même sa fille n’a pas été épargnée, elle a été blessée au front. Heureusement un jeune qui était de passage  a observé la scène et il est venu au secours aussi vite qu’il a pu. C’est lui qui a envoyé les victimes à l’hôpital où elles ont reçu les premiers soins.

Dans la même journée, des échauffourées ont éclaté notamment sur le tronçon Bambéto-Cosa.  Trois jeunes ont perdu la vie et plusieurs autres ont été blessés par balles selon des sources concordantes.

Mamadou Bhoye Bah/ Mohamed Valek Touré