Conakry: les ordures envahissent les rails à Dixinn

Alors que le gouvernement s’est lancé depuis longtemps dans la bataille contre les ordures, les résultats sont au dessous des attentes. Les tas d’ordures sont toujours visibles dans plusieurs quartiers de la capitale, c’est le cas notamment à Dixinn.

Loin des regards des autorités locales, ces ordures sur le long des rails à Dixinn restent un danger pour le train de la CBK. Pas seulement, les rails sont aussi envahis par les déchets solides. « Sur les rails parfois ces ordures provoquent des accidents et parfois même le passage est bloqué. Pendant ce temps, la voie ferroviaire ne fait que se détériorer », déplore Thea Vincent.

 L’endroit est très insalubre disent les passants. Selon eux, l’on ne voit  cela nulle-part ailleurs si ce n’est à Conakry. Ils sollicitent auprès des autorités locales l’assainissement du lieu et l’interdiction de ce comportement incivique. « Le gouvernement fait des efforts dans le cadre de l’assainissement mais le résultat n’est pas encore visible sur le terrain à cause du comportement incivique de certains citoyens. Vous voyez qu’il n’y a que des tas d’ordures ici. Je pense qu’il faut sensibiliser les populations…»conseille Ibrahima Sory Mara.

La maire n’a pas souhaité répondre à nos questions. Hors micro, il affirme qu’il vient d’être mis au courant alors que ces immondices pourrissent la vie des habitants depuis plus d’un mois nous a-t-on confié sur place. 

« Il faut une prise de conscience de la part de la population. Même si on doit jeter des ordures ici, on doit laisser au moins une petite distance de cinq mètres au moins », propose Théa Vincent.

Malgré l’implication du gouvernement dans la gestion des ordures et les efforts des élus locaux, Conakry est loin d’être une ville propre. Partout dans la capitale guinéenne, la puanteur prend en otage l’atmosphère.

Djibril Bah-Bhoye Bah, espacefmguinee.info