Menu

Les accords du 12 Octobre continuent de faire couler

Les accords politiques du 12 Octobre continuent de faire couler beaucoup d’encre particulièrement le point  sur la désignation des chefs de district et de quartier.  Cette fois, c’est l’opposition  qui dénonce cette violation flagrante de la loi électorale soumise à l’assemblée nationale. Elle menace même de se retirer des négociations si tous les points de l’accord ne sont pas conformes aux engagements pris.

L’opposition dit constater  que le point sur la désignation des chefs de quartiers et présidents de districts par les partis politiques,  n’est mentionnée nulle part dans les différents projets de loi soumis à l’assemblée nationale. Ce qui n’obéit pas aux conclusions issues du 5eme dialogue politique selon Aboubacar Sylla,  porte-parole.

Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation,  président du comité de suivi est informé de ce manquement. Cela résulte apparemment d’une erreur. Et il a promis selon l’opposition de rectifier le tir

Qu’à cela ne tienne, l’opposition préfère rester vigilante. Pour éviter d’éventuelles erreurs à l’avenir, elle exige la reprise intégrale des documents au risque d’annuler les négociations.

L’opposition demande aussi  au chef de l’Etat de s’impliquer pour une application effective des  accords du 12 Octobre.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*