Affaire Lansana Camara : le SPPG envisage une marche de la colère le 02 Avril

Très remonté suite à l’incarnation du journaliste Lansana Camara, le Syndicat de la presse privée de Guinée (SPPG), décide d’organiser, le mardi 02 avril, une marche de la colère, pour dit-il dénoncer les  »acharnements » contre les journalistes.

Joint au téléphone au lendemain d’une rencontre avec les associations de presse, le secrétaire général du SPPG, estime que trop c’est trop.

« Il est temps qu’on se lève pour mettre un terme aux acharnements contre les journalistes. C’est pourquoi si tout va bien, nous allons, dès le mardi à venir, organiser une marche de colère pour nous faire entendre…On se pose la question de savoir quel est le calendrier caché des autorités guinéennes ? », s’interroge Sidi Diallo.

Au sujet de l’exacerbation des menaces à l’encontre des hommes de médias, le numéro 1 du SPPG reste inflexible.

« Aucune intimidation ne va nous ébranler, on ne reculera pas, nous allons continuer notre travail en respectant les lois de la république », a-t-il laissé entendre.

Faut-il le rappeler, depuis quelques mois maintenant, les menaces contre les journalistes sont devenues monnaie courante en Guinée.

Avec mosaiqueguinee.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :