Affaire mairie de Matam contre les FSG : le dossier renvoyé au 13 février 2019

Ouvert ce mercredi 30 janvier 2019 au Tribunal correctionnel de Mafanco, le procès opposant le maire de Matam aux Forces Sociales de Guinée a été renvoyé au 13 février à la demande de la défense.

«  Le dossier opposant les Forces Sociales de Guinée à la mairie de Matam représenté par monsieur Sackho qui à son tour aussi est représenté par l’agent judiciaire de l’Etat a été effectivement appelé au TPI de Mafanco ce matin. Mais il a été renvoyé au 13 février à la demande de la défense. Donc ce renvoi c’est pour permettre à nos confrères de répondre à nos arguments », nous a confié l’avocat des FSG, maître Salifou Béavogui au sortir de l’audience.

Les FSG  ont assigné en justice le maire de Matam pour refus d’autorisation de manifestation pacifique sur la voie publique. L’objectif visé par les plaignants est l’annulation pure et simple de la décision d’interdiction de manifestation et la fixation d’une nouvelle date à laquelle doit se tenir la marche initialement prévenue pour le 22 janvier à Conakry. Cette marche vise selon les organisateurs à dénoncer la corruption, la mauvaise gouvernance, la confiscation des libertés publiques et à exiger du gouvernement la baisse du prix du carburant à la pompe.

Mamadou Bhoye Bah, Espacefmguinee.info

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :