Aboubacar Soumah

SLECG: des arrestations dans le camp d’Aboubacar Soumah

C’est une information de dernière minute, nous venons d’apprendre qu’au moins six proches du syndicaliste Aboubacar Soumah, meneur de la dernière grève des enseignants, sont mis aux arrêts par la police à la grande mosquée Fayçal. Ils étaient venus là pour organiser leur congrès initialement prévu au siège du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) mais qui a été quadrillé par la force publique selon Aboubacar Soumah.

Il ajoute que lui et ses camarades avaient trouvé un accord avec la mairie de Dixinn pour organiser ce congrès dans la salle de réunion de ladite mairie mais à son fort étonnement, on lui a notifié tard que c’est désormais impossible. C’est ce qui explique dit-il cette délocalisation vers la mosquée.

Il faut préciser que le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) est en querelle de leadership depuis le déclenchement de la dernière grève qui avait paralysé pendant près d’un mois le secteur de l’éducation. Depuis les proches d’Aboubacar Soumah et Louis M’bemba et Savané s’excluent mutuellement des instances du syndicat.

On apprend également qu’une plainte a été déposée hier contre Aboubacar Soumah mais il n’ y avait pas de motif dans la plainte déposée par les hommes de Balla Samoura, commandant de la gendarmerie de la zone spéciale de Conakry, avait constaté son avocat.

A suivre!!

Mamadou Bhoye Bah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :