Basketball : Sackoba Keita ‘’ Pour moi Bantama Sow est le meilleur ministre des sports’’

Le basketball est une discipline qui commence à prendre de l’allure et de l’élan en Guinée. Il est présent sur tous les fronts de compétition en Afrique et sur tous les tableaux. En Guinée c’est l’un des rares sports qui organise régulièrement son championnat. Sackoba Keita estime que cela est le résultat d’un long combat mené par les différents acteurs. Le président de la fédération de Basket rend hommage à ses devanciers qui selon lui ont balisé le chemin pour la promotion de cette discipline.

Récemment le Syli national a participé au championnat d’Afrique de Basketball à Tunis. Un parcourt bref mais qui a mis à nu des tares de ce sport. Selon son président, les biais pris à crédits, les frais de missions qui n’arrivent que 3 mois après la compétition ne favorisent pas la concentration et la sérénité de l’équipe. Avant chaque compétition, la fédération de basket se plonge dans les interrogations existentialistes à savoir comment elle va voyager avec l’équipe? comment elle va se loger, qu’est ce qu’elle va manger pendant que les autres nations vivent dans du confort. Elle est parfois obligée de demander du soutient aux pays voisins.

L’on se rappelle au Sénégal lors de la coupe d’Afrique des nations de basket, l’équipe nationale de Guinée a voyagé avec des billets pris à crédits, une fois à Dakar la délégation guinéenne se déplaçait dans un bus de transport en commun.

Par ailleurs, la Guinée est qualifiée aux éliminatoires pour la coupe du monde de basketball ce qui lui confère le droit de recevoir des matchs à domicile. Mais le pays ne dispose d’aucune infrastructure  adéquate pour pouvoir respecter le calendrier des éliminatoires. Cet immense manque à gagner  plonge Sackoba Keita dans un stresse ambiant qui craint une disqualification de notre pays.

Mais malgré les difficultés qui minent cette discipline, Sackoba Keita fonde son espoir sur le nouveau ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique Gbantama Sow.’’ Pour moi Gbantama Sow est le meilleur ministre. C’est le ministre qui signé autant de documents de notre fédération en son temps. Il a aussi donné des subventions à toutes les fédérations. C’est le seul ministre bien avant de revenir au département des sports qui participait à nos compétitions, il était souvent au stade pour voir les équipes masculines et féminines jouer. Je suis abasourdi quand j’entends dire que Gbantama est un mauvais ministre car pour moi c’est un réel collaborateur’’.

Sackoba Keita souhaite qu’on traite chaque discipline sportive selon ces besoins et ses impératifs pour le rayonnement du sport guinéen en général.

Paul Tounkara

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :