BEYLA: Le préfet accusé de « retarder » l’installation du conseil communal de Karala

L’installation de l’exécutif communal de Karala (préfecture de Beyla) connaît des retards. Et pour l’opposition, c’est bien le préfet Mohamed Lamine Cissé qui est la cause. L’administrateur civil est également accusé d’avoir « ordonné » l’installation de Mory Condé, ancien président de la délégation spéciale sans que les conseillers élus ne soient au courant.

« Le préfet a envoyé samedi dernier, une délégation suspecte pour venir installer le maire sortant par la force . Il a envoyé une équipe de gendarmes sans nous avertir. Ils ont dit qu’ils sont venus faire un constat. Mais face à la résistance de la population, ils (les gendarmes NDLR) ont rebroussé chemin et l’ancien maire Mory Condé a été sommé de remettre la bande tricolore, le cachet et autres biens de la commune », accuse Madou Condé, un des conseillers du parti Rassemblement pour la Rennaissance et le Développement (RRD).

Poursuivant, il dira qu’il est incontestablement le prochain maire de Karala puisque selon lui, son parti a obtenu 9 conseillers contre 7 pour le RPG et 1 pour l’UFDG.

Selon nos informations, toutes les 12 communes rurales de Beyla ont leurs exécutifs communaux installés sauf à Karala où le préfet s’opposerait.

A la question de savoir pourquoi cette réaction du préfet, le conseiller du RRD répond : « Tout simplement parce que les sages de Karala ont porté plainte contre lui pour injures publiques. L’affaire se trouve à la justice et la délibération est attendue cette semaine ».

Interrogé sur la question, le préfet Lamine Cissé n’a pas voulu s’exprimer en indiquant qu’il n’est pas la bonne personne pour répondre à ces accusations avant de raccrocher le téléphone.

« La décision d’installer les conseils communaux ne vient pas de moi. Il faut vous référer au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation. Je vous remercie », s’est-il contenté de dire.

Radio Espace Forêt

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :