CAN U17: la Guinée s’incline face au Cameroun

Le Syli national cadet entrait en lice ce lundi 15 Avril à la CAN U-17 en Tanzanie contre le Cameroun, décidément plus fort que lui. Au terme d’un match riche en intensité et duels physiques, le Cameroun s’est logiquement imposé sur un score de 2-0.

Face aux lionceaux camerounais très mordants, les cadets guinéens vont subir une folle entame de match. Le Cameroun démarre par un pressing haut pour empêcher l’adversaire de déployer son jeu.

Dans la foulée Mömö Fangné Touré va ouvrir le score à la 8′ mais le but du prodige attaquant guinéen va être invalidé pour une position jugée illicite.

Une occasion franche de but manqué de Algassimou Bah à la 34′ et ce but refusé de Mömö Fangné Touré sont les deux véritables situations intéressantes du Syli Cadet littéralement maîtrisé en première période.

Acculé et désemparé par les duels, le Syli Cadet ne pouvait aligner successivement plus de 3 passes.

C’est dans ce gros temps faible de la Guinée que les camerounais se voient récompenser de leur domination par un but à la 42′ signé Leonel Wamba Djouffo. 1-0 score à la pause.

En seconde période, le Syli cadet qui se devait de réagir se montre très entreprenant et affiche un tout autre visage.

A la 77′ dans la surface du Cameroun, Aboubacar Conté se défait de son adversaire et sert une superbe passe à Algassimou Bah fixé au point de penalty qui n’avait qu’à fendre son pied pour pousser le ballon au fond des filets. Hélas, une nouvelle occasion vilipendée.

Mais à la 85′ pourtant dans son temps faible, le Cameroun inscrit un deuxième but qui va définitivement couper court aux espoirs de la Guinée. C’est encore Leonel Wamba Djouffo qui en est l’auteur. 2-0 score final.

Malgré tous les changements à vocation purement offensive opérés par le sélectionneur Mohamed Maleah Camara, ses protégés vont finir par tomber face à leur adversaire.

Le Syli Cadet dispose encore d’un sursis du prochain match contre le Sénégal prévu le jeudi 19 Avril pour espérer rester en vie dans la compétition au risque de retourner à la maison dès le premier tour.

Depuis Tanzanie, Paul Fathia Tounkara

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :