Communales 2018 : annulation de PV, Cellou s’en prend au gouvernement

Le président de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG) a, lors de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti tenue ce samedi, 10 février accusé le gouvernement qu’il qualifie d’avoir ordonné le non-respect de la circulaire adressée par la CENI à propos de l’annulation ou non des procès-verbaux des bureaux de votes.

Cellou Dalein Diallo déplore le fait que la CENI qui est chargée d’organiser les élections prenne une décision et rédige une circulaire, mais ceux qui sont chargés de l’appliquer refusent. Il en veut pour preuves certaines circonscriptions.

« C’est le cas à Matoto, qui a commencé avant hier et on dit que 70 PV sont perdus à Matoto centre, Nassouroulaye…, là où l’UFDG a les meilleurs scores depuis 2010, juste pour permettre à Alpha Condé de remonter pour priver l’UFDG de sa victoire dans ladite Commune », a déclaré le président de l’UFDG.

Aux dires Cellou Dalein Diallo, sa formation politique est un parti attaché aux valeurs de la république qui n’a que la seule ambition de réconcilier les guinéens et améliorer leur condition de vie dans la fraternité, l’Entente.

« Mais, il faut que nous puissions défendre notre droit, nos suffrages qu’Alpha Condé et ses gens ont décidé de spolier », déclare le principal opposant au régime d’Alpha Condé devant ses militants massivement mobilisés.

Il faut noter que le patron de l’UFDG a, à la fin de son adresse à ses militants, appelé ceux-ci à la mobilisation et à ne pas céder à ce qu’il qualifie de campagne d’intimidations.

Mosaiqueguinee

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :