Conakry: des militaires impliqués dans un accident mortel

Deux jeunes ont été tués dans un accident de la circulation sur l’axe Dabompa-Lansanaya barrage dans l’après midi de ce vendredi 22 mars 2019, dans la commune de Matoto. Des militaires sont accusés d’être à la base cet accident mortel qui s’est produit sur le pont qui sépare Dabomba à Lansanaya, deux quartiers de la haute banlieue de Conakry. Des militaires qui roulaient à vive allure dans le sens inverse ont percuté violemment la moto sur laquelle étaient les deux victimes.

Révoltée, la population brûle leur véhicule et la route a été bloquée par la population en colère pendant plusieurs heures. Des jeunes ont érigé des barricades et brûlé des pneus sur la chaussée pour protester.

Ce n’est pas la première fois que des militaires sont pointés du doigt dans un accident de la circulation. Récemment des hommes en uniforme étaient impliqués dans un autre accident dans lequel deux fillettes ont perdu la vie à, Bombly, dans commune de Ratoma.

Bhoye Bah, espacefmguinee.info

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :