Conakry: Gassama Diaby promet d’accompagner les familles des deux jeunes tués lundi

Au cours de la première journée de la grève des enseignants déclenchée hier lundi par le SLECG version Aboubacar Soumah, des pertes en vie ont été malheureusement enregistrées. Deux jeunes ont été tués, l’un par balles et l’autre suite à accident dans lequel des agents de maintien d’ordre seraient impliqués. Ce matin, le ministre de l’unité nationale et de la citoyenneté s’est rendu chez les familles des victimes. En plus du soutien moral, Kalifa Gassama Diaby a manifesté sa volonté de mettre des avocats à la disposition de ces familles pour les aider à obtenir la vérité à la justice.

C’est dans l’émission « LES GG » de la radio Espace qu’il a fait l’annonce. « Nous allons  soutenir ces deux familles. J’ai déjà constitué un pool d’avocats à cet effet à ma charge bien entendu. Il faut qu’on sache ce qui s’est passé,  la responsabilité de l’Etat.  Il faut le dire de la façon la plus nette possible comme je l’ai toujours fait depuis cinq ans. Lorsqu’un citoyen Guinéen est tué par balle, c’est de la responsabilité de l’État», dit-il. Parce que selon lui, il revient à l’Etat d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens.

Abdoulaye Bah et Alpha Oumar Barry ont tous trouvé la mort ce lundi à Conakry. Abdoulaye qui est élève en classe de 10 e a été touché par balle alors qu’Alpha Oumar a été fauché sur sa moto par un pick-up de la Gendarmerie vers Hamdallaye.

Mamadou Bhoye Bah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :