Conakry : plusieurs opposants arrêtés devant le parlement

Alors qu’il était venu « empêcher la rentrée parlementaire » des députés dont le mandat expiré a été récemment prorogé par décret, le leader du Bloc Libéral a été mis aux arrêts par les forces de l’ordre. Comme Faya Milimono, plusieurs jeunes ( une douzaine) venus protester contre la prolongation du mandat des députés ont été arrêtés et conduits à la maison centrale de Conakry.

A noter que la session des lois s’ouvre ce vendredi. L’UFDG et l’UFR, les deux principaux partis d’opposition ont décidé de siéger.
Mamadou Bhoye Bah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :