Conakry : vers le déguerpissement des riverains de la décharge de Dar-es-salam

Après Kipé 2 et Kaporo-rails, c’est autour des riverains de la grande décharge de Dar-es-salam de faire face au déguerpissement  qui a été lancé récemment par le gouvernement guinéen à travers le ministère de la ville et de l’aménagement du territoire. C’est Dr Ibrahima Kourouma qui a donné l’information ce mardi26 mars, à la faveur du déguerpissement du bidonville de Petit-Bateau ( Kaloum).

Selon le ministre, les occupants doivent partir. Car un projet financé par la BID doit y voir le jour très prochainement. « Nous allons sous peu de temps nous occuper de Dar-es-salam parce qu’il y a un investissement précis de la Banque islamique de développement (BID) qui doit intervenir.  Il faut qu’ils partent pour que l’investissement soit fait », explique le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire.

 C’est déguerpissement est une nécessité ajoute-t-il. « D’abord ceux-ci sont dans des conditions de vie anormales, ils sont permanemment dans une situation de santé précaire. On ne peut laisser cela pendant qu’on a un investissement qui va être fait par la BID et qui va permettre à l’ensemble des Guinéens de pouvoir bénéficier de cela. Je crois que les gens comprennent que l’objectif du Président de la République ce n’est point de chasser, ni de dégager ».

Malgré la tôlée provoquée par ces opérations de déguerpissement en cours, le gouvernement guinéen continue ses actions sur le terrain et se dit déterminer à récupérer toutes les zones réservées.

Bhoye Bah, espacefmguinee.info

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :