Menu

le concert de MHD à Conakry, clôturé par des jets de projectiles

Le concert de MHD annoncé en grande pompe à Conakry, dimanche, 18 septembre 2016, sur l’Esplanade du Palais du peuple s’est déroulé dans la plus grande déception. On y était !

Des bousculades, des jets de projectiles conduisant à la destruction des équipements de la Régie technique, des véhicules et bien d’autres matériels de coûts énormes, ont caractérisé ce spectacle qui a drainé plus de 50 mille personnes, en majorité des adolescents.

A signaler, que malgré toute cette crainte, il n’y a pas eu de morts d’homme, mais des cas d’étouffement, dont nombreux ont été aussitôt secourus par le service de la Croix Rouge et des cas supposés être critiques ont été directement évacués dans les grands Hôpitaux de la capitale.

Ce qu’on peut ajouter est que, certains détails ont dû échapper aux organisateurs (Tidiane World Music et WB Africa Distribution).

Ce sont entre autres, le renforcement du cordon sécuritaire, la mise en place d’une sonorisation digne de ce nom, le non-respect du programme préalablement établi, et la mauvaise organisation, qui ont conduit ce spectacle tout droit vers le fiasco.

A rappeler, que ce concert de MHD intervient après ceux du Sénégal, de la Côte d’ivoire, de Bamako et d’autres pays de la sous-région, où ça été un plein succès.

Revenons sur sa courte prestation à Conakry…

MHD n’a fait qu’une dizaine de minutes sur scène avant de descendre très déçu du désordre qu’on lui a réservé dans son pays d’origine. Ce qui a suivi des jets de projectiles en direction du podium, dont la qualité laisse à désirer.
Les nombreux spectateurs se sont retournés à la fois insatisfaits et frustrés !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*