Menu

Crise politique en Guinée : l’opposition décide de manifester avant, pendant et après le ramadan

Au sortir d’un conclave ce mardi 18 avril 2017 au siège de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), les opposants ont annoncés leur désaccord avec le pouvoir sur plusieurs points. Il s’agit de l’inapplication de l’accord du 12 octobre 2016, les détournements de derniers publics, de la gabegie financière et des velléités d’un troisième mandat pour le professeur Alpha Condé.

Pour se faire bien entendre, les opposants au régime d’Alpha Condé promettent de déclencher des manifestations politiques après le mois de ramadan. Ils  comptent également écrire aux ambassades, aux institutions nationales et internationales.

 L’opposition guinéenne décide aussi d’organiser une série de meetings dans toutes les communes de Conakry et de l’intérieur du pays avant et pendant le mois de ramadan. « Nous allons engager des manifestations sur les places et voies publiques avant et durant le mois de ramadan », a dit son porte-parole.

Amadou Barry

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*