Menu
NEW YORK, NY - NOVEMBER 29: (L to R) President-elect Donald Trump and Mitt Romney dine at Jean Georges restaurant, November 29, 2016 in New York City. President-elect Donald Trump and his transition team are in the process of filling cabinet and other high level positions for the new administration. Drew Angerer/Getty Images/AFP

Donald Trump et Mitt Romney font peur (mais aussi rire)

Quand l’ex-candidat à la primaire républicaine est assis à la même table que celui qu’il a combattu, il y a comme un froid.

y a comme un malaise. Mardi soir, Donald Trump et Mitt Romney ont dîné ensemble au Jean-Georges, un restaurant français situé dans la Trump Tower à New York. L’une des photos de l’événement n’est pas passée inaperçue : à gauche, le président-élu affiche une expression qui paraît machiavélique, voire diabolique ; à droite, l’homme politique du Parti républicain arbore, pour sa part, un sourire plutôt crispé. Pour ne pas dire terrifié ?

Éléments de contexte : Romney, candidat malheureux à la Maison-Blanche en 2012, s’était vertement opposé à Trump pendant la primaire républicaine de 2016. Il avait même lâché ses coups, qualifiant le futur vainqueur d' »arnaque », l’accusant de « corrompre l’Amérique à la face du monde », l’associant pour finir à « la victoire du Mal sur le Bien ».

On comprend, dans ces conditions, l’inquiétude des internautes américains quant au sort réservé à Mitt Romney dans l’antre de Donald Trump.