Menu

Dubréka : Les autorités font appel aux volontaires pour aider la police à gérer…

La route  de   Dubreka   est  –  elle   devenue   un   tombeau  ouvert.   En tout   cas  en moins de   deux   semaines,    une   quarantaine     de  personnes  ont laissé leurs âmes  sur    ce  tronçon   dans    des  accidents  de  la  circulation.    Cette montée     inquiétante  des  accidents  meurtriers    inquiète les   autorités locales. Le  Président  de  la  délégation   spéciale    de     Dubréka    annonce  une série de mesures.     

Ces    dernières   semaines,     la   préfecture  de   Dubréka    focalise  toutes   les   attentions.   La   ville de   Manga    Fodé   est    devenue    tristement   célèbre   à   cause  des  nombreux accidents    meurtriers qui s’y produisent.   Les     populations     excédées   par  ces   drames  se  rendent      justice  en  s’attaquant aux  engins  incriminés.  Pour mettre fin à ces drames,  les   autorités  de  Dubréka    veulent   s’appuyer  sur  les jeunes annonce Mackiou   Sall,  président de la délégation spéciale.

Des  batteries   de   mesures  ont été    prises  par  les  autorités  de Dubréka   en   commun   accord   avec   la   notabilité.  Mais,  la préfecture  de  Dubréka  fait  face à un manque  criard de personnel d’agents  de sécurité routière. C’est pourquoi les responsables locaux vont faire à des jeunes volontaires pour aider la police à gérer la circulation.

Par ailleurs, Mackiou   Sall    dénonce    le comportement indélicat      des   conducteurs de ces camions    gros porteurs  qui  sont souvent  à la base  des accidents tragiques. Ces  volontaires   viendront   en  appui   aux  agents  de  polices  routières  pour veiller à l’application  stricte des mesures prises.

AOB&Bhoye Bah