Menu

Examens nationaux session 2017 : le ministre prend de nouvelles dispositions

Au  cours d’une rencontre avec les promoteurs d’écoles privées, le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation a annoncé des  dispositions visant à mieux crédibiliser  les évaluations, ce mercredi 17 mai 17. Il s’agit notamment  de la suppression des moyennes annuelles et des internats dans toutes les écoles. Ibrahima kalil Konaté  précise  aussi que les établissements privés seront dotés de manuels scolaires dès la rentrée prochaine.

A quelques mois des examens nationaux, le ministre Konaté  multiplie les échanges avec les acteurs clés de l’éducation. Ce mercredi,  il a annoncé de nouvelles mesures. « Les regroupements dans les écoles au tour des internats reste et demeurent interdits, les moyennes annuelles ne sont pas annulées, mais ça ne servira plus à accompagner un candidat à l’examen mais plutôt ça devient une conditionnalité pour être inscrit sur la liste du baccalauréat session 2018, il faut avoir une moyenne égale ou supérieur à 8,00 », a-t-il fait comprendre.

Le ministre veut aussi réglementer l’éducation dans les écoles privées. C’est pourquoi d’ailleurs, il suspend les agréments pour voir un peu plus claire : « Je ne donne plus d’agrément à toutes écoles qui sont en location ou qui sont en bail ».

Les établissements privés vont bénéficier des manuels scolaires au même titre que ceux du public annonce le ministre. « 81% des écoles élémentaires de Conakry sont privées contre 91% au secondaire. C’est au regard de ces statistiques et de cette contribution que j’ai décidé de vous doter désormais de manuel scolaire », a affirmé l’ancien DCE de Matoto.

Pour clôturer, Ibrahima kalil Konaté prévient les écoles privées. Il évoque que pour l’année prochaine, les t-shirts ne pourront pas servir de tenue.

Mafoudia la reine Camara et Amadou Barry