Menu

Faranah : le calme est revenu dans la cité après deux jours d’échauffourées

Le calme est revenu jeudi à  Faranah après les échauffourées intervenu suite à un match retour de football, mardi, 31 mai dernier, au Stade préfectoral opposant Faranah à Lélouma au compte de la 17ème journée du Championnat de 2ème division, rapporte le correspondant régional de l’AGP.

Les affrontements entre les supporteurs de l’équipe préfectorale de Faranah et les gendarmes ont fait trois blessés, l’attaquant de l’équipe de Faranah, Bangaly Camara et deux élèves gendarmes, Naby Yaya et Gil Onivogui.

Le joueur Bangaly Camara, blessé par un coup de ceinturon, a été admis à l’Hôpital préfectoral de Faranah, sous recommandations des autorités locales. Les deux gendarmes, de leurs côtés, ont été blessés par des jets de projectiles de la part des supporteurs de l’équipe préfectorale de Faranah.

A noter, que les gendarmes étaient venus protéger l’arbitre central des agissements des supporters.

Jeudi, 02 juin, la médiation, assurée par colonel Malick Diakité, a permis de faire revenir le fair-play entre les jeunes.

Au cours d’une réunion technique tenue, mercredi, 1er juin, la Commission préfectorale de défense et de sécurité a regretté l’évènement et envisagé de bonnes disputions en vue de ramener le calme dans la cité.