FEGUI LUTTE : Fin des travaux d’aménagement du siège sans aucune assistance…

La lutte, une discipline autrefois anonyme commence à s’affirmer et à s’attirer les feux des projecteurs depuis la médaille d’argent remportée aux jeux de la francophonie par la lutteuse Fatoumata Yarie Sylla.

La fédération dispose désormais  des toilettes pour homme et femme, une arène de lutte traditionnelle, une toiture complètement recouverte. Ces travaux réalisés en dent de scie sont entièrement financés par la dite fédération sans aucune assistance du ministère des sports. Grace à la cotisation des membres de la fédération et les relations du président Lieutenant Mohamed Souleymane Soumah, cette discipline parvient à subsister.

Depuis 1998, la fédération n’a bénéficié  que de 3 subventions venant du ministère des sports. La première subvention date de Thierno Aliou Diaouné qui a permis à la fédération de commencer l’arène de lutte, la 2ième  subvention à hauteur de 35.000.000 FG venait de Bantama Sow et la 3ième subvention de 10.000.000FG est l’argent que le ministère a remboursé à la fédération après les jeux de la francophonie. Pour le moment ni le comité olympique ni le ministère n’assiste cette institution.

Les 8,9 et 10 novembre  prochain se tiendront les jeux régionaux de la moyenne Guinée à Labé avec 9 préfectures en compétition. Mais jusque là le budget n’est pas décaissé par le ministère qui demande même de diminuer à 4 le nombre de techniciens devant superviser la compétition ce qui n’est pas du gout du secrétaire général de la fédération Mamadou Bobo Sow .

Affaire à suivre…

 

Paul Tounkara

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :