Messi

Football: tempête diplomatique autour du match annulé entre l’Argentine et Israël

En Israël, le match amical qui devait opposer la sélection nationale à l’Argentine samedi 2 juin a été annulé. L’événement n’est pas que sportif, loin s’en faut. L’argument avancé était les risques que faisait courir le match pour la sécurité de la star argentine Lionel Messi. En creux, l’événement virait en fait à la polémique à quelques jours de la Coupe du monde en Russie. Les Argentins craignaient d’être victime d’une opération politique. L’Etat hébreu accuse désormais l’Argentine d’avoir cédé aux sirènes de ceux qui prèchent la haine d’Israël. Quant aux Palestiniens, ils savourent une victoire…

avec notre envoyé spécial à Ramallah, Guilhem Delteil

Un mini-rassemblement de remerciement avait été organisé devant la représentation diplomatique argentine à Ramallah. Une fanfare jouait alors que quelques enfants brandissaient des pancartes remerciant l’Argentine. « Merci d’avoir annulé votre match avec Israël d’apartheid. Merci de respecter la justice et le droit international » pouvait-on lire sur les pancartes.

Jibril Rajoub, le président de la Fédération palestinienne de football, a été remercier en personne le chef de la mission argentine: à ses yeux, l’Argentine a refusé d’être instrumentalisée par le gouvernement israélien. Cette rencontre devait initialement avoir lieu à Haïfa, ville israélienne non disputée par l’Autorité palestinienne. Mais le gouvernement de Benyamin Netanyahu a tenu à ce qu’elle ait lieu à Jérusalem. Rappelons que pour les Palestiniens, le statut de la ville dans son ensemble doit faire l’objet de négociations.

Mais les Palestiniens avaient aussi brandi la menace pour obtenir l’annulation de ce match. Le week-end dernier, Jibril Rajoub avait appelé tous les Arabes à brûler le maillot du joueur vedette argentin et capitaine de l’équipe pour la Coupe du monde, Lionel Messi, si le match avait lieu. Et il a envoyé une lettre aux Argentins les prévenant que si la rencontre était maintenue, les Palestiniens mèneraient une campagne contre la candidature de l’Argentine pour l’organisation de la Coupe du monde de 2030.

Source:rfi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :