Gouvernement du chaos !

Un gouvernement qui n’aime que les crises est mieux ailleurs qu’ici. Les patriotes doivent épouser ce type de discours pour éviter à ce pays le chaos. Il ne sert à rien de perdre du temps dans les commentaires et déclarations qui ne changent pas de contenu. Ceux qui appellent à la paix ont plus à gagner en disant la vérité à ceux qui décident à notre place. Ceux qui s’emploient à violenter tout le monde pour restaurer ce qu’ils nomment autorité de l’Etat. Comme si l’Etat lui-même existait avec tous ses instruments au complet.

Un Etat donne des services à la population. Un Etat comme organe de gestion prend en compte tout le monde. Un Etat ne se rend pas responsable du malheur du peuple. Ceux qui appartiennent au cercle de décision de cet organe de gestion, n’insultent pas les gouvernés. L’Etat n’est pas seulement présent à travers les forces de défense et de sécurité. Un Etat est présent par les écoles qui fonctionnent normalement. Un pouvoir ne se comporte pas comme le ferait une poupée dans un salon. On s’en sert lorsqu’on veut se faire plaisir, mais un jouet tel qu’est la poupée, ne rend aucun autre service sérieux. Si ce n’est cette charge inutile qu’on est obligé d’entretenir pour la beauté du salon.

Un Etat ne se moque pas de ceux qui le nourrissent. Cette période passera, comme les époques les plus sombres de ce pays. Et l’histoire retiendra que des fils méchants ont bataillé pour détruire les acquis et hypothéquer l’avenir des générations. La même histoire parlera de la comédie qui est faite depuis des années. Des politiques décideurs qui se mentent et font croire qu’ils travaillent pour le bien de tous. Le pays va mal. On ne souhaite pas qu’il aille plus mal.

Des projectiles sur la voiture du chef de file de l’opposition devraient interpeler ceux qui parmi les guinéens ont encore libre conscience. Peu importe l’auteur. Les autorités de police judiciaire n’ont pas trouvé les auteurs des tueries précédentes. Ils auront du mal à trouver le responsable de cet acte condamnable. D’ailleurs, ils aimeraient bien dire qu’un manifestant en serait responsable. Même s’il était proche de Cellou Dalein Diallo, il appartient à l’Etat qui est au service de tous de le retrouver et le sanctionner sévèrement. Son acte s’il produisait le résultat inattendu, allait plonger le pays dans un conflit difficilement maîtrisable. On ne peut pas dire que n’importe qui pourrait tirer sur la voiture de l’opposant et se limiter là. Le respect qu’on a pour ses compatriotes devrait pousser à une enquête plus poussée pour prévenir toute barbarie. Aucune raison ne saurait justifier l’indifférence d’un Etat qui frôle un drame un jour de manifestation.

Le chaos. Le chaos n’est pas bon. Les menaces de mort et intimidations perpétuelles n’arrangent pas la situation. La haine a déjà été semée partout dans le pays. Et c’est vrai elle donne des fruits qui sont eux-mêmes des germes d’une incompréhension entre communautés ethniques. C’est le fait de tous les politiques sur la scène certes, mais il appartient aux décideurs actuels d’œuvrer pour la quiétude sociale. Sinon un ministère de l’unité nationale n’aurait plus sa place dans ce gouvernement.

Jacques Lewa Leno

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :