Grève des enseignants : Aboubacar Soumah s’explique sur la marche du lundi

A l’issue de son assemblée générale extraordinaire ténue jeudi 3 janvier à son siège à Donka, le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) a décidé d’organiser une manifestation le lundi prochain. Invité le vendredi matin de l’émission, « Espace Expression », le secrétaire général du SLECG a laissé entendre que l’objectif de la marche est de dénoncer la violation des conventions internationales  et les lois. Pour lui, le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée ne peut pas lever la grève avant la satisfaction de ses revendications.

« Après trois mois de grève, on ne peut pas arrêter ainsi sans obtenir quelque chose, c’est-à-dire un montant précis sur ce qu’on a demandé ! Alors on a dit au ministre Tibou Kamara de retourner revoir le gouvernement et leur faire part de notre réponse. Et puis de quelles propositions s’agit-il ? Presque toujours les mêmes ! Mise en place d’une commission de réforme de l’éducation, le dégel des salaires, des logements sociaux pour les enseignants, le rétablissement de tous les enseignants mutés pour raison de grève dans leurs droits », a déclaré Aboubacar Soumah. Il invite d’ailleurs Kassory Fofana qui menace de radier les grévistes  à revoir les textes. « Nous invitons le Premier ministre à revoir les textes. Un Premier ministre est censé connaitre les textes. Parler de radiation des enseignants en grève est une violation flagrante de la loi. Voilà pourquoi d’ailleurs il n’est pas bon de nommer n’importe qui à des postes stratégiques. Si jamais il met en exécution ses menaces, il verra d’autres réactions en face », menace-t-il.

A rappeler que les Forces Sociales qui affichent leur soutien au SLECG ont aussi appelé  à une forte mobilisation lundi pour accompagner les syndicalistes. Une manière pour elles d’exiger le retour des enfants dans les salles de classe.

Espacefmguinee.info

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :