Grève des enseignants : la circulation momentanément perturbée à Bonfi ce matin

La circulation a été momentanément perturbée dans la matinée de ce lundi 3 décembre 2018 à Bonfi, un quartier de la banlieue de Conakry, par des élèves.  Ces manifestants sont sortis pour réclamer le retour des enseignants dans les classes aux environs de 9 H en scandant des slogans hostiles au pouvoir en place. Ils brûlent des pneus sur la chaussée interrompant au passage la circulation sur cette route à dense circulation.  Les forces de l’ordre arrivées plus tard ont dispersé les élèves à  coup de gaz lacrymogène. La circulation a repris après ces moments de perturbation  et les agents de maintien de l’ordre sont toujours sur place.

Deux mois après l’ouverture officielle des classes, la reprise des cours peine à être effective à cause de la grève déclenchée par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) depuis le 3 octobre dernier. Les grévistes veulent des négociations avec le gouvernement autour d’un salaire de base de 8 millions pour les enseignants. Pour l’heure, les négociations sont suspendues et le gouvernement opte plutôt pour la fermeté.

Bhoye Bah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :