Menu

La Guinée a besoin d’une Loi anti-corruption

LA GUINEE A BESOIN D’UNE LOI ANTI CORRUPTION POUR COMPLETER LE CADRE JURIDIQUE DE LUTTE CONTRE CONTRE CE FLEAU.

A cette occasion, une rencontre  a réuni ce vendredi  à Conakry des acteurs de la société civile et  les représentants de certaines institutions nationales et internationales.  Une initiative de l’agence nationale de lutte contre la corruption et de promotion de la bonne gouvernance. Les acteurs ont fait l’état des lieux, avant d’appeler les décideurs à plus de volonté politique pour réduire la corruption.
c’est sous le thème unis contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité que cette journée a été célébrée cette année. La Guinée a une législature qui rend difficile la pratique, mais le respect de celle-ci n’est pas une priorité pour les autorités du pays. C’est ce qu’estime Amadou Bah, secrétaire exécutif d’actions mines.

Le rôle des parquets et l’efficacité de la justice dans la lutte contre la corruption et les infractions assimilées en application du code pénal et du code de procédure pénale dépendent des conditions de vie et de travail des magistrats. Mohamed Aly thiam, magistrat consultant et membre de la cour suprême

Malgré, les efforts fournis, beaucoup reste à faire. Comme le rappelle le secrétaire exécutif adjoint de l’agence nationale de lutte contre la corruption, Sékou Mohamed Sylla.

 

Cette journée a pris fin par la proposition d’un plaidoyer en faveur de l’adoption d’une loi  anticorruption et du renforcement du cadre institutionnel de prévention et de lutte contre la corruption et de promotion de la bonne gouvernance.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*