Menu

Guinée : les organisateurs de CCML sur les derniers réglages pour accueillir l’événement

Le commissariat général de CCML travail sur les derniers points avant le lancement officiel de Conakry capitale mondiale du livre 2017. Plus de 15 coins de lecture  sont aménagés à travers la capitale. Une assemblée générale a été organisée à Conakry ce vendredi pour prendre les dernières dispositions et faire le compte-rendu du salon du livre à Paris auquel la Guinée a participé.

La Guinée fait les derniers réglages pour accueillir l’évènement CCML (Conakry Capitale Mondiale du Livre). Il va réunir les acteurs du monde littéraire de tous les coins du globe à Conakry. Plusieurs projets sont déjà amorcés et tous s’impliquent pour accompagner le commissariat en charge de l’organisation.

Dans quelques jours Conakry doit refléter un tout autre visage ; celui de la CCML 2017. Pour réussir leur pari, les acteurs concernés s’activent sur le terrain. C’est le cas de PAUL THEA, réalisateur de film aux Etats unis. « Nous sommes en train de former des guides touristiques parce qu’en Guinée il n’y a pas des formations sur le guide touristique, alors que nous avons des beaux sites. Ensuite, nous allons faire un documentaire de 15 minutes  qui parle de l’histoire de la Guinée depuis son peuplement jusqu’ à l’indépendance »

La Guinée était au centre de l’attention de tous les participants au salon du livre à Paris. Mohamed lamine Kamara, en service aux éditions Harmattan GUINEE, satisfait du déroulement des préparatifs, considère que le défi est déjà relevé. « Tous les partenaires se mobilisent pour l’événement qui va s’ouvrir le 23 avril. La Guinée était au cœur des problèmes des lettres africaines au salon du livre à Paris.  Des grands noms de la littérature de l’Afrique et du monde seront là. Alain Mambango et le guinéen Thierno Monénenembo ont annoncé leur arrivées à Conakry »,

Le commissariat et les acteurs du livre ne comptent pas s’arrêter à l’évènement CCML. Ils projettent de mettre en place une politique de lecture afin de faire de la Guinée la capitale africaine du livre.

Bhoye Bah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*