Guinée : un jeune tué à Conakry en marge d’une manifestation de l’opposition

Un jeune d’une trentaine d’années a été tué ce mardi 30 octobre 2018 en marge d’une manifestation appelée par l’opposition républicaine. Mamadou Cellou Diallo a trouvé la mort à Bambéto après avoir reçu deux balles dans la tête selon une source proche de l’opposition dans des affrontements entre jeunes manifestants et forces de l’ordre.

Originaire de Noussi, une sous-préfecture relevant de la préfecture de Labé, Mamadou Cellou est la 98e victime des manifestations politiques depuis 2010. Au moins 15 blessés sont enregistrés dont un grave selon Honorable Dembo Sylla de l’Union Démocratique de Guinée.

 Le chef de file de l’opposition et d’autres leaders politiques sont confinés dans le domicile privé du leader de l’UFDG par les forces de l’ordre pour disent-elles sécuriser le principal adversaire du président Condé. La marche de ce mardi à l’image de celle de la semaine passée n’est pas autorisée par les autorités qui ont déployés d’importants dispositifs sécuritaires pour empêcher la manifestation.

Espacefmguinee.info

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :