Menu

Insécurité à Conakry: le studio ‘’MLP’’ du groupe Deeg J Force 3  de nouveau cambriolé

Le groupe mythique du rap guinéen Deeg J Force3 vient de nouveau être victime de l’insécurité galopante dans la capitale guinéenne. Le studio de la structure “Meurs Libre Prod” des frères Baye a été cambriolé pour la énième fois à son siège situé en plein centre-ville de Conakry, au jardin du 02 octobre.   

C’est dans la matinée de ce mercredi 21 juin 2017, que le chargé de communication de la structure ‘’MLP’’  a informé tristement un reporter du site espacefmguinee.info.

Selon Alpha Ibrahima Camara, le constat des dégâts a été fait dans la journée du 20 juin. « J’ai été informé par l’équipe. Sur les lieux, j’ai trouvé que l’une des vitres de la salle de prise de voix est cassée, des dispositifs pour retenir l’acoustique sont arrachés du mur et de la porte, l’écran plat se trouvant dans le bureau du DG Ablaye Mbaye et un ordinateur bureautique ont été volés », a confié le Responsable de la Communication de la structure ‘’MLP’’ et du groupe Deeg J Force 3.

Pour lui, ce troisième cambriolage répété et ciblé à l’encontre des frères Mbaye (Moussa et Ablaye) aura surement des inconvénients sur la culture guinéenne, parce que plusieurs artistes de la place s’y rendent pour réaliser leurs albums, a-t-il soutenu. «Nous regrettons juste l’attitude des personnes mal intentionnées qui pensent qu’en agissant ainsi, porteront un coup dur à au groupe. Ils ignorent que c’est la culture guinéenne qui se retrouve encore une fois victime », a martelé Alpha Camara.

A l’instant, tant de questions taraudent l’esprit des mélomanes guinéens. Est-ce cambriolage est un règlement de compte ? Tout en sachant que la dernière sortie de l’album ’’ Dynastie’’ du groupe Deeg J F3 à l’esplanade du palais du peuple a été un succès majeur selon le public guinéen.

 

 

 

 

Amadou Barry