Justice: Aboubacar Diallo  » Grenade » fixé sur son sort lundi?

Ouvert lundi, le procès du jeune Boubacar Diallo connu sous le sobriquet « Grenade » a été renvoyé au 18 février. Ce mardi lors de la deuxième journée d’audience, le procureur a requis 20 ans de réclusion criminelle contre le jeune militant de l’UFDG accusé de tentative de meurtre et de détention illégale d’armes.

Après ce réquisitoire, les avocats de la défense ont pris la parole pour défendre leur client. Selon eux, Siddy Souleymane N’diaye n’a apporté aucune preuve qui démontre la culpabilité de leur client.

Me Salifou Beavogui a demandé à ce qu’on appelle plus son client « Grenade» car selon lui c’est sur c’est surnom que le procureur s’est basé pour qualifier Aboubacar Diallo d’un élément dangereux.

Le procès a été  renvoyé au 18 février prochain pour la suite des plaidoiries.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :