Justice: Ibrahima Sory de l’UFDG libéré après 8 mois de detention

Après 8 mois de détention, le militant de l’UFDG, Ibrahima Sory Camara a recouvré sa liberté le vendredi dernier. Il a purgé sa peine prononcée à son encontre pour outrage et injure contre le chef de l’État. Lors  de l’assemblée générale hebdomadaire de ce samedi, il a été accueilli en héros au siège de son parti par les militants et sympathisants de cette formation politique.

Arrivé avec le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, il a remercié l’ensemble des militants et responsables du parti pour leurs soutiens avant d’ajouter que le combat continue pour l’instauration d’un véritable état de droit en Guinée.
Il a aussi  déploré les conditions de détention des prisonniers dont certains d’entre eux ont fait un long séjour à la maison centrale pour vol de téléphone par exemple. « A la maison centrale, j’ai vu par exemple des jeunes qui sont là depuis plus de 10 ans à cause d’un simple téléphone qui coûte entre 500 et 600 mille francs guinéens. Des gens qui n’ont jamais été jugés », déplore-t-il
Bhoye Bah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :