Justice : les 7 opposants au troisième mandat, condamnés à Kindia, gagnent leur procès en appel

Le procès en appel des  membres du FNDC condamnés le 07 mai dernier par le tribunal de première instance de Kindia s’est tenu ce lundi à Conakry à  la cour d’appel. Les prévenus poursuivis pour trouble à l’ordre public et entrave au droit de manifester ont été relaxés. La cour estime que les faits qui les sont reprochés ne sont pas constatés. Une victoire, crie le collectif des avocats de la défense.

C’est 11 h que les 7 prévenus sont appelés à la barre mais faute d’interprète, le président de la cour suspend l’audience pour quelques minutes. A la reprise, le ministère public invite le président de la cour à bien réexaminer le dossier. En suite,  Me Mamadou Aliou Dramé requiert la relaxe.

Le président après avoir constaté que les faits reprochés aux prévenus ne sont pas établis décide de la libération des prévenus et ordonne la restitution des t-shirts des jeunes sur lesquels est écrit « non au troisième mandat ».

Une décision synonyme de victoire pour la justice guinéenne, clame la défense, qui avait demandé la libération de ses clients.

Le 07 mai dernier au TPI de Kindia, ces 7 membres du FNDC avaient été condamnés à 3 mois d’emprisonnement ferme et au paiement d’une amende de 500.000 GNF chacun, pour dit-on trouble à l’ordre public et entrave au droit de manifester.

Après le verdict, les responsables du Front National Pour la Défense de la Constitution n’ont pas caché leur satisfaction. Pour eux, cette victoire les pousse à défendre davantage la constitution.

Mamadou Bhoye Bah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :