Menu

Justice:Célébration de la journée mondiale de la justice internationale

L’humanité a célébré ce lundi la journée mondiale de la justice internationale. Elle  a été instituée en 1998 à Rome avec l’adoption du statut de la Cour Pénale Internationale CPI. Son but est de combattre l’impunité des auteurs des crimes les plus graves.

Il s’agit en fait de la première cour pénale internationale. Une organisation indépendante, qui n’appartient pas au système des nations unis, ni bien entendu, à aucun Etat. Elle siège à la Haye aux Pays-Bas.

 Son inspiration est ancienne et correspond à la découverte des génocides, crimes de guerres et crimes contre l’humanité perpétrés tout au long du 20esiecle.

C’est dans les années 90, juste après la fin de la guerre froide, que les tribunaux internationaux se sont réunis pour juger des crimes de même nature, comme ceux commis à l’ex  Yougoslavie et au  Rwanda.

Le refus de l’impunité, généralement partagé dans toute la communauté internationale faisait son œuvre. Malheureusement, ces tribunaux n’étaient crées que pour une période et un conflit précis.

La nécessité d’une cour pénal indépendante et permanente est devenu une évidence et a fini par s’imposer .Le 17 juillet 1998, c’était chose faite et 120 Etats ont adopté le statut de ROME, qui a posé les bases juridiques de la création de la CPI.

L’Organisation des Nations Unies est dépositaire du Statut de la CPI entré en vigueur le 1er juillet 2002.

Cette journée est mise à profit pour  saluer les efforts déployés par toutes les personnes et institutions vouées à la quête de la justice et à la lutte contre l’impunité à travers le monde.

 Les associations de défense des droits humains lancent un appel à la communauté internationale pour agir efficacement contre l’impunité des auteurs, commanditaires, financiers et complices d’actes de terrorisme.

Mafoudia la reine Camara.