Menu

Les militants victimes de menace et d’agression

Les militants des nouvelles forces démocratiques  victime de menace et d’agression. C’est une déclaration faite ce mardi à Conakry. Des menaces proférées disent-ils par les militants de l’UFDG.  Le Président du parti Mouctar Diallo exhorte cependant ses militants à la non-violence.

 

Divorce ou pas. Dans tous les cas,  les militants des nouvelles forces démocratiques et leur président se sentent menacer par ceux de l’union des forces démocratiques de guinée. Le militant  Alphadjo Wanindara témoigne.

La violence n’est pas une habitude au sein des NFD selon Abdala Diallo, un autre militant. Des procédures judiciaires sont déjà  engagées  par sa formation politique pour situer les responsabilités.

Le parti NFD a été un allié de l’UFDG pendant toutes les consultations électorales. Son président  Mouctar Diallo regrette l’acharnement dont ses militants sont victimes depuis l’annonce de sa candidature pour la commune de ratoma.

La rupture est désormais consommée  entre le  jeune député Mouctar Diallo et le chef de file de l’opposition.  Beaucoup  d’observateurs  présagent  un bras de fer   qui risque de perdurer à cause des intérêts des deux  camps pour la circonscription de Ratoma.

 

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*