Ligue Pro Découverte: Félix Millimouno, la révélation de l’Athletico de Coléah

L’Athletico de Coleah se frottait au Syli national local le jeudi  passé en match amical au stade du 28 septembre de Conakry en vue du CHAN Maroc 2018. La lanterne rouge du championnat national ligue 1 pro à été dominatrice aussi bien dans le fond du jeu que sur le tableau d’affichage 2-0. Dans ce match plaisant,  Tico à affiché un autre visage grâce à un jeune talent qui jusque là était anonyme, il s’agit de Félix Millimouno. Il a rendu une copie propre.

Félix

Âgé de 18 ans, il a fait ses débuts dans le football à Hamdallaye à l’informel. Il commence à se mettre en veilleuse  à travers des jonglages de bille, de boule de citron et de balle de tennis. Puis il intègre le club Ted Afrique un club de 3e  division à Taouyah  sous les couleurs duquel il évolue durant 5 saisons. Son ambition étant toujours de se surpasser, il décide de changer d’air pour rejoindre le club Atlantique de la même division. Assidu et ponctuel aux entraînements, sérieux dans les matchs, ses valeurs l’ont conduit à l’ASFAG ou il évolue pendant une saison sans entrer dans les petits papiers du coach Hamidou Camara.

A la quête de pige, il trouve un autre point de chute au CIK sous les ordres du franco congolais Théophile Bolla durant une saison. De par ses performances, il parvient à gagner la confiance de l’ancien entraineur du Horoya AC qui ferra de lui son chouchou. Après son départ du CIK,  Théo décide de mettre Félix dans ses valises pour atterrir ensemble à l’Athletico de Coleah cette saison pour des essais.

Lors du match face au Syli national local, Félix Milliomouno milieu de terrain de métier à été aligné pour la circonstance comme latéral. Malgré que ce n’était pas son registre de jeu favori, il réussi à séduire tous les observateurs présents au stade du 28 septembre de Conakry de par son jeu simple.

Par ailleurs, en dépit de son talent brut immense, Félix Millimouno na toujours pas signé sa licence à Tico de Coleah.  Certains observateurs se demandent pourquoi Théo garderait une telle fée follette qui puisse sortir le club dans l’impasse sans lui faire signer sa licence. Patient et doux de caractère, Félix na qu’un seul rêve, celui de devenir un footballeur à renommée internationale et jouer pour sa nation. Polyvalent et surtout très appliqué à son poste de Milieu de terrain, il fait les délices de l’équipe réserve de l’Athletico de Coleah.

Un talent brut à purifier et raffiner pour les différentes sélections nationales, voici ce qui devait animer comme ambition les dirigeants du club de Coleah.

Paul Tounkara

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :