Menu

La loi de finances initiale 2017 a été adoptée

La  loi de finances initiale 2017 a été adoptée à la majorité des députés ce mardi à l’assemblée nationale. Elle  comprend  les dépenses, les recettes et le déficit budgétaire qui s’élève à plus de 106 milliards de fg. Des interrogations et des recommandations se dégagent autours  des dispositions relatives à l’exécution des dépenses de l’Etat, les prévisions et l’investissement.

Pour  le groupe des libéraux démocrates, le volet dépense du budget 2017 de l’Etat se chiffrant à 15 milles milliards, est incohérent par rapport à la politique générale du premier ministre et celle sectorielle. Il y a une inadéquation dans les ressources de l’Etat, note leur président Fodé Oussou Fofana.

Le groupe parlementaire alliance républicaine a voté favorablement sur les volets dépenses et recette du budget 2017. Il exhorte donc le gouvernement d’en  faire bon usage tout en proposant la conversion des politiques publics pour la conservation de l’équilibre budgétaire. Honorable Ibrahima Deen Touré

Le président du groupe parlementaire RPG arc en ciel, Amadou Damaro Camara, indique  qu’un budget ne peut pas être parfait mais tient compte des priorités du pays.

La loi des finances 2017 intervient dans le cadre de la relance de l’économie post Ebola. Elle  se fixe pour objectif de réaliser une croissance économique avec  un taux  produit intérieur  à 4.6 %.