Mamou : 2 bandits arrêtés après des échanges de tirs avec la police

Les services de sécurité ont finalement réussi hier, jeudi 09 Août 2018, à mettre le grappin sur deux individus qui font partie d’un groupe d’hommes armés qui seraient venus de Conakry pour sévir dans la la région de Mamou. Ce groupe dont les membres sont actuellement estimés à cinq personnes, venait de braquer une boutique à Pita, une préfecture qui relève de la région administrative de Mamou.

Braquage, course-poursuite, chasse à l’homme, échanges de coups de feu entre des agents de sécurité et un groupe d’individus armés ; la scène a durée au moins quatre heures de temps et est digne d’un film hollywoodien.

Après un braquage à main armée dans une boutique à Pita, perpétré dans l’après-midi d’hier, jeudi 09 août 2018, deux individus ont été arrêtés dans la préfecture de Mamou par les services de sécurité. Ces individus ont été interpellés après une course-poursuite et une véritable chasse à l’homme qui a enregistré des échanges de coups de feu entre les agents de sécurité et les présumés bandits.

Selon les premières informations recueillies par un des correspondants locaux de Guineematin.com, ces présumés bandits sont venus de Conakry à bord de deux voitures. Arrivés dans la matinée à Mamou, ils ont garé l’une des voitures dans une station service à Madina Scierie, un quartier situé à l’entrée de la ville.

« Ils ont garé la voiture en disant qu’elle était en panne. Ils ont pris la seconde voiture pour se rendre à Pita où ils ont braqué une boutique à l’intérieur de laquelle ils ont pris beaucoup d’argents », rapporte une source qui précise que ce braquage est intervenu en début d’après-midi.

Ayant été informée, « la police nationale » s’est alors mise à la trousse des bandits. Elle a aussi informé les autorités administratives régionales et celles en charge de la sécurité (notamment la gendarmerie et la police) qui se sont immédiatement mises en branle.

« En une heure de temps, on avait déjà fini de quadriller les villes de Pita, Dalaba et Mamou ! La poursuite avait commencé et les bandits étaient allés à l’intérieur de Dalaba. Ils ont quitté Dalaba pour la sous-préfecture de Porédaka (dans la préfecture de Mamou). C’est là-bas qu’on a pu retrouver leur piste. Et, à partir de là, toutes les issues ont été verrouillées. La route nationale Mamou-Pita a été complètement neutralisée. On a aussi alerté les populations pour aider les services de sécurité. Vers 17 heures 30, il y a eu des échanges de tirs entre ces bandits et les services de sécurité. Finalement, un des bandits a été touché. Les autres se sont enfuis dans la brousse », a expliqué le gouverneur de région, Amadou Oury Lammy Diallo, qui précise que le bandit qui a été blessé a été arrêté par la CMIS et conduit à l’hôpital régional de Mamou.

Les autres malfaiteurs ont été pourchassés en brousse. Et, finalement, les populations ont réussi à rattraper et saisir l’un d’entre eux du côté de Porédaka. « La CMIS est partie vers 19 heures pour chercher ce bandit et le ramener ici (à Mamou-centre). Nous pensons qu’ils sont au nombre de cinq personnes. Mais, pour le moment, nous sommes en position de dire que deux bandits- dont un blessé- ont été arrêtés », a précisé Amadou Oury Lammy Diallo, Gouverneur de la région administrative de Mamou.

A suivre !

Guineematin.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :