Cellou Dalein Diallo, président de l'UFDG et chef de file de l'opposition en Guinée

Marche de l’opposition: Cellou Dalein se félicite de la mobilisation des militants

Comme annoncé dans un précédent article, l’opposition guinéenne a battu le pavé ce mercredi 04 octobre 2017 à Conakry et dans certaines préfectures de l’intérieur du pays  pour dit-elle dénoncer l’impunité des meurtres de ses militants lors des manifestations.

A Conakry, Cellou Dalein Diallo et ses pairs ont conduit une importante foule du Rond point de la Tannerie, point de départ, jusqu’à Bambéto où les opposant ont tenu leurs discours dans lesquels ils dénoncent l’impunité, la mal gouvernance, etc.

Visiblement satisfait de la mobilisation, le chef de file de l’opposition a félicité les militants et sympathisants de l’opposition qui ont répondu à l’appel des leaders politiques. « Je voudrais vous féliciter très sincèrement aux noms de mes collègues pour cette participation massive à la marche que l’opposition républicaine a décidée d’organiser pour marquer sa solidarité avec les familles qui ont perdu leurs enfants lors de nos manifestations et en dehors de nos manifestations », a-t-il lancé. Cellou Dalein Diallo ajoute: »Nous avons organisé cette manifestation pour exprimer notre indignation face à l’indifférence de ceux-là qui sont chargés d’assurer la sécurité et de garantir la justice aux citoyens de notre pays. C’est une situation qu’on ne peut pas comprendre d’u gouvernement qui se dit gouvernement de la République qui reste indifférent à l’assassinat de plusieurs citoyens de manière répétitive dans des circonstances identiques. Souvenez-vous qu’on a enterré ici une fois une douzaine de jeunes âgés de 13 à 25 ans. Ils auraient du être avec nous aujourd’hui. Ils sont sortis de chez eux enthousiastes, avec l’idée de participer à une manifestation et donc d’exercer un droit constitutionnel. Ils ne sont pas rentrés vivants ».

Cette manifestation s’est globalement déroulée sans incidents majeures à Conakry tout comme à l’intérieur du pays d’après nos informations. On déplore malheureusement la mort d’un motard suite à une collusion entre son engin et un minibus à Conakry.

Par ailleurs, les opposants au régime Condé ont annoncé le report de la journée ville morte initialement prévue demain sur toute l’étendue du territoire national à une date ultérieure.

Mamadou Bhoye Bah

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

%d blogueurs aiment cette page :