MÉDIAS: la HAC prend une lourde sanction contre Mouctar Bah (FRI)

Cette décision de l’organe de régulation des médias en Guinée est la suite de la plainte formulée par le ministère de la défense nationale contre notre confrère pour diffamation par voie de presse.

Il est reproché au correspondant de Radio France Internationale (RFI)d’avoir diffusé, dans le journal de 6h30 de RFI, le 8 novembre un reportage dans lequel il rapporte que ‘’deux jeunes tués devant leur concession par des militaires, selon leurs proches interrogés par RFI, qui précisent que les auteurs portaient des bérets rouges’’.

Selon la HAC, le journaliste n’a pas recoupé l’information avant la diffusion du reportage et mieux, il n’aurait pas apporté de preuves de ses « allégations », au cours de son audition du lundi 12 novembre.

A l’issue donc de sa plénière, la Haute autorité de la communication a adressé une mise en demeure à RFI d’accorder un droit de réponse au ministère de la Défense nationale pour rétablir les faits et elle a décidé d’annuler l’accréditation en cours de validité de Mouctar Bah tout en précisant que toute nouvelle demande d’accréditation en sa faveur ne sera examinée par le collège des commissionnaires qu’en fin février 2019. Lisez plutôt la décision ci-dessous.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :