Menu
Des femmes dansant pour exprimer leur joie de béneficier d’une radio rurale à Kassa hoto Credit: ©UNICEF 2016/Mohamed Saidou Diallo
Des femmes dansant pour exprimer leur joie de béneficier d’une radio rurale à Kassa hoto Credit: ©UNICEF 2016/Mohamed Saidou Diallo

Les nouvelles radios rurales installées par le Ministère de la Communication avec le soutien de l’UNICEF

En partenariat avec le Ministère de la Communication, UNICEF a remis cinq nouvelles radios rurales aux communautés de Lelouma, Koubia, Dubréka, Fria et ile de Kassa qui ont été respectivement inaugurées les 14, 15, 17, 18 et 19 août 2016.

Communément appelées « La voix des sans voix », les radios rurales œuvrent particulièrement dans la production et la diffusion d’émissions de sensibilisation à travers plusieurs genres radiophoniques sur des thématiques portant sur les pratiques familiales essentielles tels que: le lavage systématique des mains au savon, l’allaitement maternel, la vaccination, la malnutrition chronique) et la promotion de l’accès à l’eau potable, l’éducation des filles et la lutte contre les mutilations génitales féminines.

Apolitique, la Radio Rurale de Guinée est une institution au service du monde rural. Elle constitue un cadre d’échanges et participe au développement socio culturel des communautés à la base. Elle a mis en place un dispositif de fidélisation des auditeurs, par la production des émissions qui permettent aux populations de s’exprimer, d’interagir avec elle, dans une vingtaine de langues locales à savoir : soso, pular, malinké, kpèlè, loma, konian, manon, wamey, bassari, koniagui, foulakounda, mandinko, diakhanké, landouma, nalou, baga, mikhiforè, kakhabhè, djallonka, sankaran, kouranko, lélé, manian et kono.

Quelques équipements de la radio rurale offerts par l’UNICEF Photo Credit: ©UNICEF 2016/Mohamed Saidou Diallo

Quelques équipements de la radio rurale offerts par l’UNICEF Photo Credit: ©UNICEF 2016/Mohamed Saidou 

Les différentes stations ont été dotées des équipements suivants :

– Un Emetteur FM de 500w à synthétiseur digitalisé à large bande 87,5–108 Mhz / 220v à 50hz, (Câbles coaxial et distributeurs de puissances, parafoudre et mise à la terre)

– Une Antenne de diffusion à 4 dipôles 1/2 onde large bande avec boite de jonction et d’une Pylône haubané de 30 à 35m.

– Des équipements de production composés de studios complets avec des équipements de dernières générations,

– Des revêtements acoustiques des studios,

– Des enregistreurs pour reportage et kits de reportage,

– Des motos

– Du carburant pour le groupe et achat de consommables pour 12 mois ;

M. Marc Rubin, Représentant de l’UNICEF en Guinée Photo Credit: ©UNICEF 2016/Mohamed Saidou Diallo

M. Marc Rubin, Représentant de l’UNICEF en Guinée Photo Credit: ©UNICEF 2016/Mohamed Saidou Diallo  

Pour le représentant de l’UNICEF en Guinée, M. Marc Rubin :« Aujourd’hui, ces radios qui sont des investissements à long terme, permettront de faire passer la bonne information ; elles accompagneront les communautés en général et la jeunesse en particulier, sur tous les aspects positifs de la vie, notamment son développement économique et socioculturel tout en contribuant à l’amélioration de la vie de la mère et la réalisation des droits des enfants. Elles joueront un rôle important dans la promotion des pratiques familiales essentielles telles que: l’accès à l’eau potable, le lavage des mains au savon, la vaccination, l’enregistrement des naissances, la scolarisation des enfants avec une emphase particulière sur le maintien des filles à l’école la malnutrition chronique. »

Batiment de la radio rurale de Fria hoto Credit: ©UNICEF 2016/Mohamed Saidou Diallo

Batiment de la radio rurale de Fria hoto Credit: ©UNICEF 2016/Mohamed Saidou Diallo

A rappeler que la Radio Rurale de Guinée qui a été créée en 1990, est de par son autonomie institutionnelle une des radios rurales de référence dans la sous-région. A ses débuts, elle comptait quatre stations régionales basées chacune dans les chefs-lieux des quatre régions naturelles (Labé, Kankan, N’Zérékoré et Kindia), correspondant aussi au découpage géographique du pays. Depuis 1996, il a été initié l’installation des radios rurales au niveau des communautés afin de mieux rapprocher l’information des populations rurales.

A ce jour, avec le renforcement de la couverture radiophonique de 15 stations de radios, il existe désormais 34 radios communautaires appelées radios rurales locales, qui fonctionnent à travers le pays, parmi lesquelles 10 (dix) nouvelles radios offertes et 16 autres renforcées en équipement par l’UNICEF. Cette réussite est le fruit conjugué du partenariat avec l’UNICEF.

Mr Rachid N’Diaye, Ministre de la Communication Photo Credit: ©UNICEF 2016/Mohamed Saidou Diallo

Mr Rachid N’Diaye, Ministre de la Communication Photo Credit: ©UNICEF 2016/Mohamed Saidou Diallo

« L’une des préoccupations majeures du gouvernement guinéen, c’est de rapprocher davantage l’information des populations rurales. Afin de soutenir et d’accompagner toutes les initiatives allant dans le sens d’un développement harmonieux et équilibré des communautés à la base. C’est dans cette logique qu’il a été décidé de doter toutes les préfectures non encore couvertes d’une radio rurale locale, visant à assurer le désenclavement radiophonique du territoire national », a déclaré Mr Rachid N’Diaye, ministre de la Communication.

Les différents partenaires que sont la Banque Mondiale, MPTF (Multi Partner Trust Fund) qui ont aidé à financer la mise en place de ces radios rurales, ont été remerciés par les porte parole des communautés pour les appuis réalisés. Le Ministère de la Communication en collaboration avec l’UNICEF devra maintenant sécuriser les ressources nécessaires pour assurer la pérennité de la programmation de qualité, à travers le maintien des animateurs locaux motivés, des techniciens qualifiés et des coûts de fonctionnement maîtrisés.

Des humouristes utilisant le théâtre pour informer les communautés sur le rôle de la radio rurale- Dubréka Photo Credit: ©UNICEF 2016/Mohamed Saidou Diallo