Nzérékoré : le FNDC désormais interdit d’exercer

Comme annoncé dans une de nos précédentes publications, les autorités de N’zérékoré ont animé ce samedi 08 juin 2019, un meeting d’information et de sensibilisation. Ce meeting qui s’est tenu à la maison des jeunes a connu la présence du ministre des pêches Frédéric Loua et de l’ancien ministre de la santé, Rémy Lamah.

Dans leurs discours, le préfet et le gouverneur ont tout d’abord rappelé qu’ils ne sont pas des hommes politiques tout en invitant la population à préserver la paix et la cohésion sociale pour, disent-ils, le développement de la région.
Poursuivant, le préfet El hadj Sory Sanoh a interdit toute activité du FNDC sur le territoire relevant de sa juridiction.
« j’ai interdit toute activité émanant de cette structure sur mon territoire. Et j’ai instruit à mes sous-préfets d’arrêter toute personne qui sera prise entrain d’exercer n’importe quelle activité au nom de ce mouvement sans mon autorisation de les arrêter et les conduire devant moi. Je sais ce que je vais faire. Et ils seront traiter au même titre que ceux qui viendront plaider en leur faveur », dira en substance le préfet Sanoh.
Et au gouverneur Mohamed Ismaël Traoré d’ajouter : « Notre développement et notre paix sont aujourd’hui menacés à N’zérékoré par vos enfants qui se sont transformés en politiciens en écrivant sur la route et sur les bâtiments pour dire qu’ils sont contre je ne sais quoi. Ce sont les ennemis de Nzérékoré, les ennemis de la nation et nous devons tous les combattre ».
A la fin de la cérémonie, la parole a été donnée aux représentants de la jeunesse, des religieux , des transports, des femmes… pour se prononcer.
Nous y reviendrons

Espace Forêt

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :