Menu

OMVS : Voici les priorités du successeur du professeur Alpha Condé

Ce mercredi 17 mai 2017, le président guinéen, Alpha Condé a cédé la tête de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal à son homologue sénégalais Macky Sall. Des chefs d’Etat, Ibrahim Boubacar Keita de la République du Mali, Mohamed Ould Abdel Aziz de la République Islamique de Mauritanie ont aussi rallié Conakry à l’occasion de cette ‘’XVIIème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’organisation’’.

Le nouveau président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OMVS, Macky Sall a dans son allocution évoqué quatre (4) priorités qu’il vise.

Il s’agit de consacrer à la modernisation et à la réforme institutionnelle de l’organisation ; de l’offre d’énergie hydroélectrique à travers notamment  la réalisation de barrages hydroélectriques ; la poursuite d’une coopération solidaire et inclusive entre les Etats membres d’une part  et en leurs seins entre le monde rural et le milieu urbain d’autre part,  et enfin  de travailler à la concrétisation de la navigabilité du fleuve Sénégal.

A rappeler que la création de L’OMVS en mars 1972, intervient dans un contexte de graves péjorations climatiques, marquée par une sécheresse persistante et sévère qui dévaste toute la vallée. Cycles de sécheresse, dégradation des ressources naturelles, cultures sous pluies et de décrue compromises entraînent l’appauvrissement des populations et une forte émigration des jeunes. A cela s’ajoute la remontée de la langue salée sur près de 250km, rendant les terres impropres à la culture.

Amadou Barry

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*